Archives pour la catégorie articles

140415_i23dg_carte-ukraine-est_sn635

«En Ukraine, le clivage n’est pas linguistique mais politique et géopolitique»

Patrick Sériot est professeur de slavistique à l’Université de Lausanne. Il constate à quel point les barrières linguistiques sont prises en otage dans l’actuelle guerre civile en Ukraine. Mais pour le chercheur, les langues ne constituent pas la meilleure clef de compréhension du conflit. Elles font au contraire l’objet de raccourcis qui tendent à simplifier les tensions et à créer ex-nihilo des communautés belligérantes.

Lire la suite

Capture d’écran 2014-01-10 à 23.17.25

Christa, Une enfant de la balle

Suissesse née en Prusse-Orientale, Christa, 85 ans, a été internée dans des camps par les Russes entre 1945 et 1948. Elle y a vécu les viols, la faim, le décès de sa mère, le travail forcé et les humiliations avant de retrouver son père et son frère dans le canton de Neuchâtel. Après avoir enfoui son histoire durant cinquante ans, elle libère aujourd’hui sa parole.

Texte Camille Krafft.                                Illustrations Sébastien Guenot.

Lire la suite

Aux Pâquis. Par Pierre DUbois

Sur les trottoirs, la crise

Les trottoirs genevois sont un miroir de la crise économique européenne. À l’heure des grands discours sur la liberté à disposer de son corps, ce constat interroge la notion de choix. Sans pour autant plaider pour une interdiction.

Texte : Guillaume Henchoz & Camille Krafft
Dessins : Pierre Dubois

Lire la suite

8ème effet kisspas coll

La route de la Viande

Comment mastiquer de la viande tout en restant heureux de nos jours ? Peut-on encore apprécier son onglet de boeuf sans culpabiliser? A l’heure du végétarisme triomphant, ITHAQUE a choisi d’envoyer un reporter carnivore sur les traces des bêtes qu’il mange.

Reportage : Guillaume Henchoz
Photos : Aline Henchoz

Lire la suite

ROMS_03-900x596

Une saison rom

D’un trottoir à l’autre, les mendiants font partie du décor, à Lausanne comme à Genève. La plupart d’entre eux sont des Roms effectuant des allers-retours en famille entre la Suisse et la Roumanie. Camille Krafft en a rencontrés plusieurs au cours de l’été 2012, ainsi que des policiers confrontés à cette problématique.

Texte: Camille Krafft Dessins: Pierre Dubois

«Ils voulaient se battre contre quelqu’un, contre quelque chose, ils avaient l’envie de se venger d’un ennemi quelconque, ils détestaient les politiciens et les prêtres, ils détestaient leur misère, ils détestaient le Gitan et son cheval parce qu’ils représentaient pour eux une des racines du mal.»

Marius Daniel Popescu, La Symphonie du loup, José Corti, 2007 Lire la suite

Capture d’écran 2013-07-31 à 20.11.33

Sois chaste, prie et le ciel t’aidera

Comment vivre avec l’idéal de continence sexuelle imposé par l’Eglise catholique? Prêtres et ex-prêtres racontent.

C’était au début de l’année 2008, le scandale des abus sexuels commis par des prêtres refaisait surface dans les médias romands. Dans le cadre de mon travail pour Le Matin Dimanche, j’ai rencontré une victime, puis deux, puis trois…puis un prêtre, qui avait eu des relations sexuelles avec un garçon d’une douzaine d’années. Je n’ai pas connu la victime. Mais je peux dire que la souffrance de l’abuseur crevait les yeux. Il avait agi sans réaliser le mal qu’il commettait. J’ai pensé que si cet homme avait aussi peu conscience de ce qu’il pouvait faire ou non avec son corps, c’est peut-être que le système où il évoluait le maintenait dans une forme de déni. J’ai alors décidé de mettre de côté la pédophilie, pour creuser la sexualité des prêtres en général, à travers des témoignages. J’ai demandé conseil à des experts, dont le psychologue Philip Jaffé, qui a accepté d’assister à certains entretiens avec moi, parce que cette problématique le passionne. Ce devait être un livre, c’est devenu un article, du moins pour l’instant. Cette synthèse réunit les témoignages de trois ex-prêtres et de deux prêtres en fonction. Les trois premiers ont une liberté de parole que n’auront jamais les seconds. Les deux autres offrent une vision contrastée: l’un se déclare épanoui dans le célibat, l’autre souffre mais se bat. Lire la suite

Capture-d’écran-2012-03-05-à-14.39.59-450x334

Voyageurs frondeurs vs Samouraïs du rail

Je me fais régulièrement coller dans le train. J’ai un peu la tête ailleurs, il m’arrive de ne pas oblitérer mon titre de transport. Et comme par enchantement, les contrôleurs apparaissent. Pah, 80 balles. “Et si tu allais y voir d’un peu plus près?” me glisse ma compagne un soir où j’agitais ma dernière colle en vociférant sur l’intelligence limitée qui devait immanquablement accompagner l’exercice de ce métier. J’ai dit d’ac’, mais d’abord je suis allé me consoler auprès d’autres resquilleurs du rail. Histoire de voir comment ce métier était apprécié… ou non. Ici, lecteur, pas de drame en accroche. Personne n’a été précipité sur la voie. Il s’agit juste de se frotter à la réalité d’un terrain et d’un métier. De confronter quelques clichés, de façon à les déconstruire ou – pourquoi pas – les conforter.

Reportage: Guillaume Henchoz
Dessin: Loggy

Lire la suite

Capture-d’écran-2011-12-20-à-11.36.24-450x299

Le vieux beau et les bimbos (Reportage localo-gonzo #1)

Texte: Albert Wyatt
Photo: Odile Meylan

Comme si les journées ordinaires ne suffisaient pas. Je suis journaliste localier dans une grande petite ville européenne. Deux cent mille habitants en comptant les pendulaires dont les villas sont désormais plus nombreuses que les granges. Après avoir passé la porte (pas celle des granges mais celle de la profession) il y a bientôt quarante ans, j’ai appris que «le moi était haïssable». Parle pas de toi, parle des gens et le journal sera bien rempli. Ce n’est pas mon rédacteur en chef qui le dit, c’est Blaise Pascal, pas le genre d’auteur à traîner sur les tables de la rédaction. Lire la suite